Comment apprendre les bonnes habitudes à son chien ?


Il n’est pas toujours évident de faire en sorte que votre chien se comporte bien dans les lieux publics ou lors de vos sorties. De nombreux propriétaires pensent qu’il faut exercer une pression sociale sur le chien pour l’influencer. Mais comment ne pas confondre bonne conduite et discipline ? Comment ne pas se focaliser sur la soumission à l’autorité ? Car il est certain que ce n’est pas la bonne solution à adopter avec votre fidèle compagnon. Voici comment lui faire prendre de bonnes habitudes en toute quiétude. 

Apprendre les bonnes habitudes, qu’est-ce que c’est ? 

Apprendre les bonnes manières à votre chien, c’est s’assurer qu’il soit correctement intégré dans la société et donc qu’il en sache et comprenne les règles de vie. En d’autres termes, ce sont les petits détails du quotidien comme accueillir vos amis à la maison sans qu’il leur saute dessus, le sortir dans les lieux publics sans qu’il importune les passants, se balader en laisse tranquillement, tolérer la frustration d’une bonne odeur ou d’un enfant qui mange un gâteau par exemple… Bref, il s’agit de bien interagir dans la vie de tous les jours malgré des situations déroutantes et intrigantes pour votre chien. 

 Quand commencer à éduquer mon chien ? 

Lorsqu’on a pris la responsabilité d’adopter un animal et en particulier un chien, notre rôle principal est de l’éduquer. Et pour cela, pas de secret, c’est un travail quotidien qui s’effectue sur la durée. Et comme tout apprentissage, il se fait dès le plus jeune âge pour de meilleurs résultats. 

Vous pouvez ainsi commencer à le dresser dès son acquisition, c’est-à-dire lorsque le chien a deux mois. Il vous faudra de la patience car bien sûr, cela se fait de manière progressive et respectable. Comme avec un enfant, il y aura quelques bêtises de faites au passage. C’est le jeu. Mais dîtes-vous bien que ce n’est pas inné pour votre animal. Ainsi, si vous ne prenez pas le temps de lui apprendre les bonnes manières à la maison et à l’extérieur, il ne pourra jamais en faire preuve. 

Comment le dresser avec succès ? 

  1. Une seule personne en charge de son dressage. Dès le départ, il est recommandé d’éviter les confusions dans l’esprit de votre animal. Il est donc préférable qu’une seule personne à la fois, lui enseigne les bons comportements à adopter. Cela peut donc être un membre de la famille ou un éleveur canin professionnel à qui vous confierez régulièrement votre chien pour un meilleur dressage ou pour régler un ou plusieurs problèmes en particulier. 


  1. Le renforcement positif. Il est important de gratifier les bonnes conduites de votre animal en utilisant le renforcement positif. Si votre chien se comporte bien, qu’il fait preuve d’écoute et montre des efforts, alors récompensez-le systématiquement à l’aide de friandises ou d’un jouet. Il est important de répéter l’exercice et la récompense plusieurs fois pour atteindre la maitrise totale du comportement souhaité. 


  1. Chaque chose en son temps. Veillez bien à ne pas apprendre à votre compagnon canin, plusieurs choses en même temps. Mieux vaut lui enseigner qu’un seul ordre à la fois et attendre que votre chien ait bien assimilé le premier pour passer au second. Et bien sûr, comme avec un enfant, il faut suivre les étapes dans l’ordre et ne pas commencer par la fin sinon son éducation sera décousue et peu concluante. 


  1. Restez joyeux et positifs. À chaque fois que vous lui donnez un ordre, votre chien doit pouvoir lire sur votre visage, une expression joyeuse et positive. Rien ne sert donc de crier pour vous faire entendre, au contraire cela risque plutôt d’effrayer votre chien, voire qu’il fasse une association négative de vous. 


  1. Procéder par étapes. Au départ, mieux vaut être seul avec votre chien et restez dans un lieu hors distraction, c’est-à-dire la maison ! Laissez-lui le temps de s’habituer aux différents membres de la maison puis ajoutez petit à petit des stimulus. Inviter des amis qui n’ont pas peur des chiens pour que l’interaction avec votre animal soit bonne et qu’il en garde un bon souvenir. Toute mauvaise expérience peut créer un préjudice pour l’avenir. Progressivement, sociabilisez-le, en le promenant. Il fera ainsi la connaissance d’autres chiens, d’enfants, entendra les bruits de voiture… S’il faut commencer dès son plus jeune âge, au départ, rien ne sert de faire de grands tours, il faut qu’il se familiarise avec son environnement et qu’il assimile toutes ces informations pour en apprendre ensuite les codes. 



Par Salon Bichon
Publié le mar. 5 mai 2020 à 14:37 - Mis à jour le mar. 5 mai 2020 à 14:44